dimanche 30 septembre 2012

Nid de cigogne


 J'ai acheté de la soie de sari recyclée chez Alysse, puis je l'ai soigneusement triée. J'ai d'abord retiré toutes les couleurs trop froides, trop crues essentiellement les verts et les bleus.


J'ai alors retiré les fils trop "entiers", pour ne garder que les fibres, qui convenaient mieux à l'usage que je voulais en faire.


 Enfin, j'ai étiré ces fibres, et je les ai tricotées en double de mon fil, par touches.


Voilà le résultat. La laine est de la samarkand de Holst Garn (laine et soie). Elle semble sèche au début, mais est en fait douce, très agréable à travailler. J'en ai utilisé deux écheveaux et demi.

Rien n'est plus difficile à imiter que le hasard. J'ai pensé ça souvent quand il s'agissait de placer les fibres de soie. Je voulais que ce soit aléatoire, c'est à dire pas systématique, pas géométrique dans la répartition. Mais il fallait aussi que le résultat reste équilibré, harmonieux. 



 A l'origine de ce projet, il y a une amie qui voulait pouvoir se blottir dans un châle avec son bébé, une autre personne voulait une taille suffisante pour s'y envelopper... j'ai donc pensé à un modèle dessiné comme des bras. 
Quand j'ai lu le livre de Cheryl Oberle j'ai aimé la ruana.  J'aimais l'idée de transformer en tricot un tissage traditionnel, et la possibilité du col châle. Mais je ne m'y retrouvais pas dans la longueur, ni les franges ; je voulais quelque chose de plus court, plus léger.
  J'y voulais un dessin de dentelle, et il n'y en a pas beaucoup qui se travaillent dans ce sens. Le motif feather and fan colle tout à fait, il est beau à l'horizontale comme à la verticale.







Une pensée aussi pour Yves Saint Laurent...


Les proportions finies sont harmonieuses je trouve (ce n'était pas si évident à anticiper sur ce genre de découpe). Je ferai juste davantage monter le col la prochaine fois.
On peut aussi le porter comme un gilet oversize, en laissant tomber les pans, décontracté et élégant.

Des heures de travail. Les ajouts de soie prennent du temps, et la dentelle est très répétitive, un rang de motifs sur l'endroit, puis endroit sur l'envers, endroit sur l'endroit, envers sur l'envers. Du feather and fan quoi, me direz-vous. Un peu trop absorbée par ce que je regardais ou écoutais et hop, je prenais l'endroit pour l'envers. Mais le résultat en vaut la peine.





samedi 29 septembre 2012

Red Berries




Mon Rouge-Gorge, fraîchement dépunaisé, se perd dans les rouges du jardin.

 Je ne remercie pas mon appareil photo, qui s'est "bloqué" en zoom numérique, résultat une mauvaise lumière, un effet poudré, du flou, merci le correcteur d'images ! Il faut que je ressorte le manuel pour refaire le réglage.


 C'est un châle triangulaire, construit depuis la bordure. D'abord une très longue torsade, puis on reprend les mailles des oeillets, un joli point de dentelle folk, et on finit par les diminutions pour donner la forme.


 
 Pour le coup je trouve ce flou superbe, avec la mis au point sur les pierres du collier.


J'avais quelques doutes sur la forme et la taille, mais le blocage a très bien fait son travail, la dentelle s'est suffisamment élargie pour qu'on lise clairement le motif, la forme triangulaire s'est bien placée, et la taille est déjà tout à fait convenable.



Le tout pour pile poil un écheveau de baby alpaga lace de chez cascade yarns (400 m.), toujours aussi doux.
Il me reste un écheveau, à bon entendeur...



Comme d' habitude, une nouvelle entrée dans la page Noms d'oiseaux, et bientôt le patron en PDF (j'en ai déjà un de retard, mais j'y travaille !).



jeudi 27 septembre 2012

Peur des monstres ?


Voici mes dernières trouvailles, lors d'un troc.


Une peau de serpent. Ce n'est pas un rouge sang, plutôt un fuchsia foncé un poil fané. Elle est fine et douce, assez grande pour faire une ceinture et en garder pour orner une pièce, par petites touches. 


 Des boutons, ...
plein de boutons, ...

Ça tombe bien,  je viens justement de repérer le Fuse de chez Brooklyn tweed, et il faut trois gros boutons !


Les noirs sont en verre. 


 Et enfin deux bobines de fil de soie.
Ce sont les bobines en bois que j'ai payées, et pas le fil apparemment inutilisable. 
Moi je dis, bien pris, éventuellement refilé ou tricoté en double d'un autre fil... Et puis il est tellement beau ce bleu. 


J'ai aussi "craqué" pour un métier à tisser la soie indonésien. Tout petit, une jolie prise de tête et des heures de recherches Google qui s'annoncent... des images quand j'aurais découvert comment ça marche.

mercredi 26 septembre 2012

J- 30


Du 26 au 28 octobre se tiennent les 13è journées nationales de la laine à Felletin (Creuse). Si tout se passe comme prévu, j'y serai pour montrer mes châles et rencontrer plein plein plein de gens passionnés... 

Je commence doucement à rêver...



Vous pouvez voir le programme en détails ICI.

Je voudrais y présenter ma petite collection de Noms d'oiseaux, les différentes formes de châles (circulaire, triangulaire, ruana), et au moins un exemplaire en laine filée main (surement du yak). 

Je vais commencer à distribuer affiches et flyers...

mercredi 12 septembre 2012

Western



 
J'aime beaucoup cette photo. Elle a un air suranné je trouve.


Pi shawl tout comme E. Zimmermann, avec une bordure de fleurs au crochet. 

Pour faire les fleurs : 
[ piquer dans la maille suivante, ( 3 mailles en l'air, 3 brides ) 3 fois dans la même maille, ] répéter tout le tour. puis faire demi-tour, et répéter à l'identique pour obtenir des fleurs à 6 pétales, ou seulement 2 fois les séries de brides pour des fleurs à 5 pétales.



Le centre et la bordure sont en mérinos et soie, la bordure est filée main.

dimanche 9 septembre 2012

Répétition

J'ai fait un deuxième vol d'hirondelle. 



Cela m'a permis de tester et améliorer le patron. 
J'appréhendais un peu l'exercice... en fait comme il n'y avait pas d'erreur, je n'ai eu qu'à suivre la grille sans réfléchir. Très confortable. Et la pointe s'est faite presque toute seule (presque sans réfléchir).


 J'essaierai de mettre le patron en ligne le week end prochain.


Malabrigo sock yarn, 100% mérinos superwash, coloris indiecita. Un écheveau pile poil, soit 400 m.


Donc au niveau des modifs : la ligne centrale est moins marquée, et la pointe moins large. Le jersey est aussi plus court, mais ça c'est pour proposer différentes tailles en fonction du métrage dont on dispose. 


  J'avais prévu un autre concept de photos pour ce châle (davantage "unicorn"). Mais techniquement ça n'était pas possible aujourd'hui. Je vais donc peaufiner l'idée, faire des dessins, des plans et tout, pour un prochain shoot.

Envie d'une ambiance dans le genre "madly kenzo", "lolita lempika" et autres "hermès"... (toujours eu un faible pour les pubs de parfums) une scène onirique au milieu des bois... en plus je viens de réussir à bidouiller un filtre violet, en ajustant la température vers le bleu, et la teinte vers le rouge (ouais dit comme ça c'est juste évident, mais ça ne l'était pas tant que ça quand j'étais devant le correcteur on ne peut plus basique de mon ordi ! ).


 J'ai aussi un châle rouge en projet... qui dit rouge dit chaperon, dit la couleur interdite dans "le village"...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...