dimanche 30 décembre 2012

My ownmade roomshoes

Je prends du retard dans les photos et les posts...

Voilà les chaussons que j'ai offerts à Noël.


Tous les deux sortis du livre japonais non traduit ! Mais finalement, une fois le tissu coupé, tout s'éclaire et on comprend. Assez ludique à faire.
 

Les semelles sont en alcantara rouge, et j'ai rembourré un peu.
Je suis assez contente des finitions, même s'il y a quelques approximations.


J'en suis aussi à la fin de l'étape 1/3 d'un grand projet... une veste boîte en tweed !
1° filer (mélange de fibres, mérinos, alpaga, texel, coton,...)
 2° choisir le camaïeu des autres fils et tisser
3° couper et assembler les pièces

Vivement l'étape 2...
Bonne fin de vacances

mardi 11 décembre 2012

concours Mam'zelle Angèle

 Un concours pour gagner une paire de chaussons... ils sont tellement beaux...
Quant à moi je m'y essaie justement cette semaine aux pantoufles !
 C'est par .
 Jeu 4.









samedi 8 décembre 2012

"La " robe

Pour notre anniversaire, l'amoureux m'avait offert du tissu pour coudre "ma" robe, celle "du" jour. 

C'est un satin de bambou, la texture est géniale, hyper confortable, lourde juste ce qu'il faut. 
Le modèle sort du livre "la couture en ligne droite". Tout simple à réaliser, il n'y a que les smocks que je n'ai pas trop aimé...


Le châle est en mohair et soie, modèle rouge-gorge. 
Les chaussures sont empruntées (quelque chose de vieux, quelque chose de neuf, quelque chose de bleu, quelque chose d'emprunté...). 

Je reporterai facilement la robe je pense, portée en tunique avec une ceinture, et je le redis, elle est tellement agréable à porter... 

Côté coiffure un chignon "choucroute", et deux colliers d'ambre dedans.
Un look très rétro, romantique.
 
Et heureusement que j'avais soigné tout ça, parce que niveau administratif, plus rapide et moins glamour tu meurs !! 

dimanche 25 novembre 2012

Obi

Un peu de couture ces derniers temps.


Je continue mes " copiés-collés ".
J'ai copié une de mes jupes, la collec d'il y a 2 ans. Elle m'était un peu grande quand je l'ai achetée, depuis les smocks ont craqué, donc je la fais tenir avec une épingle à nourrice, il faut vraiment que je refasse la ceinture.
En attendant, je m'en suis donc inspiré pour cette jupe. Ce que j'aime c'est l'amplitude, et la ceinture qui souligne vraiment la silhouette.


A l'avant, le tissu est froncé et la ceinture non, ça "lisse" le ventre. A l'arrière, la ceinture est resserrée par des élastiques plats, mais la jupe n'est pas froncée.
Elle tombe environ 1 cm sous le nombril.
Petite déception sur le tombé du tissu, je m'attendais à plus fluide, j'en prendrai un plus léger la prochaine fois (c'était aussi un peu galère pour les multi-couches de tissu à la ceinture ! ).


Et puis dans ma lancée, après avoir pris le temps de la réflexion, j'ai fait un obi avec ma peau de serpent.
J'ai doublé la peau avec de la vieseline, puis j'ai collé le tout sur une pièce d'alcantara (peur d'abimer à la couture...) après avoir cousu des petits rubans vert-de-gris pour le relief.

dimanche 18 novembre 2012

Naissances

Cernée par les bébés... et c'est pas fini ! 
Du coup je me mets à la layette. 


 Le gilet col châle de La droguerie, les chaussons sortent d'un catalogue Plassard (100 intemporels). C'est mon modèle préféré de chaussons bb. Là on ne voit pas bien, mais les yeux et la bouche brodés sont dans un fil dégradé, du bleu nuit au violet.


 Niveau boutons des moutons... obligé !

Et puis j'ai surteint l'églantine avec du café, le centre et à peine la bordure.


 

 Première réaction déçue comme souvent (on voit pas assez, on dirait une tâche...), j'ai hésité à réitérer l'opération avec du thé. Mais une fois sec, quand il "vit", porté, je trouve la nuance marquée juste comme il faut. 

Pour la petite histoire, va savoir pourquoi, je me suis dit que ça serait plus rigolo de pas filtrer le café, de teindre avec la poudre... un cauchemar à rincer ! J'suis bête des fois...

dimanche 11 novembre 2012

Bécasse


"Des chaussettes, mais couleur plume de bécasse, et jusqu'au genou"...



La couleur : coloris arbol, malabrigo sock.



Le modèle : java socks
Je trouve que les torsades collent assez bien avec le coté zigzag des plumes.
Le topo précise que le patron est caféiné  comme il faut : assez pour tenir éveillé mais pas de quoi s'énerver... j'aime !



Y'a plus qu'à... mais 45cm de haut... ça va être long !

Bon dimanche

mercredi 31 octobre 2012

La petite robe noire


Je mûris l'idée depuis que le dernier Guerlain est sorti, d'utiliser leur étiquette en détournement. 
J'avais pensé la mettre au dos d'une veste en jean que je veux teindre en noir et broder, mais ça va tellement mieux sur une robe ! 
J'ai utilisé un vieux tissu, donné par ma grand-mère (grande fournisseuse ! ), noir d'un côté, doré de l'autre, très léger, très fluide.
Une vieille tunique, chinée sur une brocante ( elle a fini par craquer d'usure, je vais la reprendre...) m'a servie de patron. J'ai réussi à calculer le pli, tout comme il faut...
Les finitions ne sont pas aussi propres que j'aurais voulu, le tissu s'enfonce vite dans la machine, donc pas de double rentré.


J'ai cousu (à la main) ladite étiquette dans le dos, elle cache la couture dudit pli...
J'aime !


Et puis dans ma lancée, j'ai ressorti un morceau de voile de coton, découpé un vieux caraco en satin (déchiré lui aussi, RIP !), et choisi le modèle L de la couture en ligne droite (Sato Watanabe), juste un peu plus court. 
J'ai cousu (tjs à la main...) un petit col japonais, chiné chez fifijolipois il y a déjà plusieurs mois... J'aime bien prendre le temps de trouver l'inspiration pour utiliser un accessoire...
J'ai utilisé le satin pour faire le bandeau (multi-couches : satin et voile de coton, les deux doublés thermocollant).

J'hésite à teindre la tunique au thé... mais alors je ne sais pas si je pourrais toujours faire ce match : 



Echeveau de chez Renaissance dyeing, 1300m, autant dire un grand grand châle...

 Bien sûr elles sont bien plus belles portées, quand on peut voir leur forme. Toutes les deux sont ajustées à la poitrine, puis évasées.

Errata

 Envie de faire pour moi. Des robes et les châles ou des gilets assortis. Je commence donc ce soir un Rouge-gorge en mohair et soie, doré.
Et je réalise qu'une erreur s'est glissée dans les premiers patrons. 

Pour le diagramme de la torsade, il faut donc lire :

 





















Rg 4









* * * *















* * / O
Rg 3


Rg 2









* * * *









C 4 B



* * / O
Rg 1





















 Et il faut bien sûr rabattre les mailles avant de piquer dans les oeillets. 
Le PDF sera corrigé avant sa mise en ligne sur Ravelry. Mes excuses pour le désagrément. 
Sur 2 rangs je pense que la torsade se fait, mais elle sera peut-être trop serrée pour bloquer convenablement le châle. 
 Je retourne à mon nouveau projet, à très vite pour plein d'images.

dimanche 21 octobre 2012

Make over

Petite boîte en métal chinée pour une amie. 


Ça c'est après.
Petit retour en arrière...




J'ai d'abord bien observé, et pensé pour une fois à prendre les photos "avant". Puis j'ai tout démonté ! 



Sélection de tissus. 
Velours pour le couvercle et le dessous (auparavant métal doré et velours mille raies).
Liberty pour l'intérieur (auparavant satin). Ça fait un moment que j'ai ce tissu, un coup de coeur à La Droguerie. Plusieurs fois j'ai voulu l'utiliser, mais jamais encore trouvé le bon projet. Cela dit, vu la taille de la boîte, il m'en reste pas mal !


J'ai découpé du bristol, en me servant du vieux carton pour les dimensions (même pas sorti une règle ! ). J'ai ensuite collé les rebords du tissu derrière le carton. 

J'ai matelassé l'intérieur du couvercle avec un peu de laine cardée ! Bon après coup me suis dit que j'aurai pu le faire partout... 
Un coup d'argile pour nettoyer un peu le métal, et on remonte le tout ! 



Entre l'effet un peu royauté moyen-âge du velours sous la grille de métal, et les têtes de tigres, une petite envie de revoir le Robin des bois de Disney !!


Et une deuxième minuscule et parfaitement inutile boîte !


jeudi 18 octobre 2012

Oups !

J'avais oublié de vous montrer celui-là... 


Mésange noire bis, 800 m. de mérinos de chez Fleece Artists. 
Du noir, du bleu, du bleu canard, du vert, du violet, superbe quoi.
C'est la première fois que je travaille des nupps sur une laine "industrielle" et pas filée main, donc plus régulière (même si je m'applique quand je file!). 
Ben c'est plus agréable, faut admettre.


Y'a plus qu'à rentrer les fils ! (Je l'ai fait aujourd'hui en fait). 



Et le duvet de yak bloque en ce moment-même... Une étole toute simple en feather and fan... j'aime ce point...

mardi 9 octobre 2012

Promesses

Tellement de projets... 

J'ai enfin fini de filer le yak. Quand je finis de filer c'est toujours "enfin". 
Je l'ai retordu, pour garder le gonflant, le "vaporeux" de la laine. 



Le duvet de yak est soyeux. Vraiment, on croirait qu'il y a de la soie mélangée, on en retrouve la douceur, et cette couleur perlée.

Ça a achevé de me convaincre d'acheter un livre technique sur le filage pour m'améliorer et mettre en valeur les qualités des fibres. Mais ce sera pour le moi prochain, vu que je viens déjà d'acheter Knitted lace of Estonia, de Nancy Bush. Des modèles de châles, et un dictionnaire de points. De quoi donner pas mal d'idées... J'ai déjà hâte de faire un test. "Enfin" et "hâte", quelle impatience décidément.

Ma seule déception c'est que je n'ai que 320 m de fil. J'espérais arriver aux 400, pour faire un châle. 
320 c'est juste, donc soit un tout petit châle, appelons ça un foulard, soit... commander plus de yak, le filer,... si vous avez suivi j'ai parlé d'impatience... 

J'ai aussi un magnifique tissu en bambou qui deviendra une robe, et du kid mohair/ soie de Debbie Bliss, un beau doré.

Enfin, j'ai vu plusieurs reportages sur l'Islande ces temps-ci, toujours très beaux. J'ai appris comment fonctionnaient les noms là-bas, pas de nom de famille, on est fils (son) ou fille (dottir) de son père (par son prénom). Il y avait aussi cette image d'enfants qui prenaient soigneusement le duvet d'un oiseau (dont il faut que je retrouve le nom ! ) dans un nid, pour en faire des vêtements. En échange ils protègent le nid contre les renards. 

Tout ça m'inspire...


dimanche 30 septembre 2012

Nid de cigogne


 J'ai acheté de la soie de sari recyclée chez Alysse, puis je l'ai soigneusement triée. J'ai d'abord retiré toutes les couleurs trop froides, trop crues essentiellement les verts et les bleus.


J'ai alors retiré les fils trop "entiers", pour ne garder que les fibres, qui convenaient mieux à l'usage que je voulais en faire.


 Enfin, j'ai étiré ces fibres, et je les ai tricotées en double de mon fil, par touches.


Voilà le résultat. La laine est de la samarkand de Holst Garn (laine et soie). Elle semble sèche au début, mais est en fait douce, très agréable à travailler. J'en ai utilisé deux écheveaux et demi.

Rien n'est plus difficile à imiter que le hasard. J'ai pensé ça souvent quand il s'agissait de placer les fibres de soie. Je voulais que ce soit aléatoire, c'est à dire pas systématique, pas géométrique dans la répartition. Mais il fallait aussi que le résultat reste équilibré, harmonieux. 



 A l'origine de ce projet, il y a une amie qui voulait pouvoir se blottir dans un châle avec son bébé, une autre personne voulait une taille suffisante pour s'y envelopper... j'ai donc pensé à un modèle dessiné comme des bras. 
Quand j'ai lu le livre de Cheryl Oberle j'ai aimé la ruana.  J'aimais l'idée de transformer en tricot un tissage traditionnel, et la possibilité du col châle. Mais je ne m'y retrouvais pas dans la longueur, ni les franges ; je voulais quelque chose de plus court, plus léger.
  J'y voulais un dessin de dentelle, et il n'y en a pas beaucoup qui se travaillent dans ce sens. Le motif feather and fan colle tout à fait, il est beau à l'horizontale comme à la verticale.







Une pensée aussi pour Yves Saint Laurent...


Les proportions finies sont harmonieuses je trouve (ce n'était pas si évident à anticiper sur ce genre de découpe). Je ferai juste davantage monter le col la prochaine fois.
On peut aussi le porter comme un gilet oversize, en laissant tomber les pans, décontracté et élégant.

Des heures de travail. Les ajouts de soie prennent du temps, et la dentelle est très répétitive, un rang de motifs sur l'endroit, puis endroit sur l'envers, endroit sur l'endroit, envers sur l'envers. Du feather and fan quoi, me direz-vous. Un peu trop absorbée par ce que je regardais ou écoutais et hop, je prenais l'endroit pour l'envers. Mais le résultat en vaut la peine.





samedi 29 septembre 2012

Red Berries




Mon Rouge-Gorge, fraîchement dépunaisé, se perd dans les rouges du jardin.

 Je ne remercie pas mon appareil photo, qui s'est "bloqué" en zoom numérique, résultat une mauvaise lumière, un effet poudré, du flou, merci le correcteur d'images ! Il faut que je ressorte le manuel pour refaire le réglage.


 C'est un châle triangulaire, construit depuis la bordure. D'abord une très longue torsade, puis on reprend les mailles des oeillets, un joli point de dentelle folk, et on finit par les diminutions pour donner la forme.


 
 Pour le coup je trouve ce flou superbe, avec la mis au point sur les pierres du collier.


J'avais quelques doutes sur la forme et la taille, mais le blocage a très bien fait son travail, la dentelle s'est suffisamment élargie pour qu'on lise clairement le motif, la forme triangulaire s'est bien placée, et la taille est déjà tout à fait convenable.



Le tout pour pile poil un écheveau de baby alpaga lace de chez cascade yarns (400 m.), toujours aussi doux.
Il me reste un écheveau, à bon entendeur...



Comme d' habitude, une nouvelle entrée dans la page Noms d'oiseaux, et bientôt le patron en PDF (j'en ai déjà un de retard, mais j'y travaille !).



jeudi 27 septembre 2012

Peur des monstres ?


Voici mes dernières trouvailles, lors d'un troc.


Une peau de serpent. Ce n'est pas un rouge sang, plutôt un fuchsia foncé un poil fané. Elle est fine et douce, assez grande pour faire une ceinture et en garder pour orner une pièce, par petites touches. 


 Des boutons, ...
plein de boutons, ...

Ça tombe bien,  je viens justement de repérer le Fuse de chez Brooklyn tweed, et il faut trois gros boutons !


Les noirs sont en verre. 


 Et enfin deux bobines de fil de soie.
Ce sont les bobines en bois que j'ai payées, et pas le fil apparemment inutilisable. 
Moi je dis, bien pris, éventuellement refilé ou tricoté en double d'un autre fil... Et puis il est tellement beau ce bleu. 


J'ai aussi "craqué" pour un métier à tisser la soie indonésien. Tout petit, une jolie prise de tête et des heures de recherches Google qui s'annoncent... des images quand j'aurais découvert comment ça marche.

mercredi 26 septembre 2012

J- 30


Du 26 au 28 octobre se tiennent les 13è journées nationales de la laine à Felletin (Creuse). Si tout se passe comme prévu, j'y serai pour montrer mes châles et rencontrer plein plein plein de gens passionnés... 

Je commence doucement à rêver...



Vous pouvez voir le programme en détails ICI.

Je voudrais y présenter ma petite collection de Noms d'oiseaux, les différentes formes de châles (circulaire, triangulaire, ruana), et au moins un exemplaire en laine filée main (surement du yak). 

Je vais commencer à distribuer affiches et flyers...

mercredi 12 septembre 2012

Western



 
J'aime beaucoup cette photo. Elle a un air suranné je trouve.


Pi shawl tout comme E. Zimmermann, avec une bordure de fleurs au crochet. 

Pour faire les fleurs : 
[ piquer dans la maille suivante, ( 3 mailles en l'air, 3 brides ) 3 fois dans la même maille, ] répéter tout le tour. puis faire demi-tour, et répéter à l'identique pour obtenir des fleurs à 6 pétales, ou seulement 2 fois les séries de brides pour des fleurs à 5 pétales.



Le centre et la bordure sont en mérinos et soie, la bordure est filée main.

dimanche 9 septembre 2012

Répétition

J'ai fait un deuxième vol d'hirondelle. 



Cela m'a permis de tester et améliorer le patron. 
J'appréhendais un peu l'exercice... en fait comme il n'y avait pas d'erreur, je n'ai eu qu'à suivre la grille sans réfléchir. Très confortable. Et la pointe s'est faite presque toute seule (presque sans réfléchir).


 J'essaierai de mettre le patron en ligne le week end prochain.


Malabrigo sock yarn, 100% mérinos superwash, coloris indiecita. Un écheveau pile poil, soit 400 m.


Donc au niveau des modifs : la ligne centrale est moins marquée, et la pointe moins large. Le jersey est aussi plus court, mais ça c'est pour proposer différentes tailles en fonction du métrage dont on dispose. 


  J'avais prévu un autre concept de photos pour ce châle (davantage "unicorn"). Mais techniquement ça n'était pas possible aujourd'hui. Je vais donc peaufiner l'idée, faire des dessins, des plans et tout, pour un prochain shoot.

Envie d'une ambiance dans le genre "madly kenzo", "lolita lempika" et autres "hermès"... (toujours eu un faible pour les pubs de parfums) une scène onirique au milieu des bois... en plus je viens de réussir à bidouiller un filtre violet, en ajustant la température vers le bleu, et la teinte vers le rouge (ouais dit comme ça c'est juste évident, mais ça ne l'était pas tant que ça quand j'étais devant le correcteur on ne peut plus basique de mon ordi ! ).


 J'ai aussi un châle rouge en projet... qui dit rouge dit chaperon, dit la couleur interdite dans "le village"...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...